Quand et comment arrêter le lit cododo ? Le Secret Dévoilé.

Écrit par : Alexis Parietti

|

|

Temps de lecture 15 min

Le cododo, cette pratique aimée des parents, offre de nombreux avantages pour les premières nuits de votre bébé. En favorisant le lien parent-enfant et en facilitant l'allaitement, il rend les nuits plus douces et sécurisantes. 


Mais à quel âge doit-on arrêter le cododo ? Comment savoir quand il est temps pour votre enfant de dormir dans sa propre chambre ? 


Dans cet article, nous explorerons les conseils d'experts et partagerons des témoignages de parents pour vous guider à travers cette transition importante. Préparez-vous à découvrir comment assurer une transition en douceur, pour le bien-être de toute la famille.

Qu'est-ce que le lit cododo ?


Le lit cododo, également connu sous le terme de co-sleeping, est une pratique qui consiste à faire dormir son bébé dans la même chambre que les parents, souvent dans un lit spécialement conçu pour être attaché au lit parental. Cette méthode est plébiscitée pour ses nombreux avantages, notamment le renforcement du lien parent-enfant et la facilitation de l'allaitement nocturne.


Historiquement, le cododo trouve ses racines dans de nombreuses cultures à travers le monde où il est courant que les bébés dorment près de leurs parents. Cela permet non seulement une proximité rassurante pour le nourrisson mais aussi une vigilance accrue des parents face aux besoins de leur bébé pendant la nuit.


En occident, cette pratique a regagné en popularité au cours des dernières décennies, grâce à des études démontrant ses bénéfices pour la sécurité et le bien-être du bébé.

Quels sont les avantages du lit cododo ?

Avantages pour le bébé


Le lit cododo présente de nombreux avantages pour le bébé, contribuant à son bien-être et à son développement :



  1. Sécurité accrue : Le fait de dormir à proximité des parents réduit le risque de mort subite du nourrisson. Les parents peuvent répondre rapidement à tout signe de détresse, assurant ainsi une surveillance constante.

  2. Allaitement facilité : Le cododo rend l'allaitement nocturne beaucoup plus pratique. Les mamans peuvent nourrir leur bébé sans avoir à se lever, ce qui favorise une alimentation plus fréquente et régulière, essentielle pour la croissance du nourrisson.

  3. Sommeil paisible : La présence rassurante des parents aide le bébé à se sentir en sécurité, ce qui peut améliorer la qualité de son sommeil. Les bébés qui pratiquent le cododo ont souvent des cycles de sommeil plus stables et plus longs.

  4. Régulation thermique : Dormir près de ses parents aide le bébé à maintenir une température corporelle stable, essentielle pour un sommeil confortable et sain.

  5. Développement émotionnel : Le cododo favorise un lien affectif fort entre le bébé et les parents. Ce sentiment de sécurité et de proximité joue un rôle crucial dans le développement émotionnel et social du nourrisson.


Avantages pour les parents


Le cododo ne bénéficie pas seulement au bébé ; il offre également plusieurs avantages significatifs pour les parents :


  1. Réduction de la fatigue : Le cododo facilite les tétées nocturnes et autres soins nécessaires, permettant aux parents de se rendormir plus rapidement après avoir répondu aux besoins de leur bébé. Cela contribue à réduire la fatigue accumulée.

  2. Proximité et réassurance : Avoir le bébé à proximité permet aux parents de surveiller facilement son bien-être, réduisant ainsi l'anxiété et les inquiétudes nocturnes. Cette proximité est particulièrement rassurante pour les nouveaux parents.

  3. Renforcement du lien parent-enfant : Le cododo permet aux parents de passer plus de temps de qualité avec leur bébé, renforçant ainsi le lien affectif et émotionnel. Ce temps partagé est précieux pour la construction d'une relation solide.

  4. Meilleure réponse aux besoins du bébé : Les parents peuvent répondre rapidement et efficacement aux besoins de leur bébé, qu'il s'agisse de l'allaitement, de changer une couche ou de réconforter le nourrisson. Cela favorise un sentiment de compétence et de confiance chez les parents.

  5. Praticité et commodité : Le lit cododo simplifie les routines nocturnes. Il est plus facile de calmer un bébé agité ou de le nourrir sans quitter le confort du lit parental, rendant les nuits plus sereines pour toute la famille.


Le lit cododo, lorsqu'il est utilisé correctement et en respectant les consignes de sécurité, peut être une solution idéale pour favoriser un sommeil paisible et un lien fort entre parents et bébé.

Jusqu'à quand pratiquer le cododo ?

Âge recommandé pour arrêter le cododo


Il n'existe pas de réponse unique quant à l'âge idéal pour arrêter le cododo, car cela dépend de nombreux facteurs individuels. Cependant, les experts recommandent généralement de mettre fin au cododo entre 3 et 6 mois.


À cet âge, les bébés commencent à développer des habitudes de sommeil plus régulières et peuvent bénéficier d'un espace de sommeil indépendant. On parle d'ailleurs d'endormissement autonome


Le pédiatre Kévin Dbjay suggère que pour les bébés allaités, il peut être bénéfique de prolonger le cododo au-delà de 3 mois pour faciliter les tétées nocturnes. En revanche, pour les bébés non allaités, il conseille souvent de commencer à envisager la transition vers un lit séparé autour de cet âge. Il est crucial de considérer le confort et le bien-être de toute la famille lors de cette décision.

Signes indiquant qu'il est temps de passer à un lit séparé


Certains signes peuvent indiquer qu'il est temps de commencer la transition vers un lit séparé pour votre bébé :


  1. Mobilité accrue : Lorsque le bébé commence à se retourner, ramper ou tenter de se lever, il peut devenir moins sûr de le garder dans un lit cododo.

  2. Perturbations du sommeil : Si le cododo commence à perturber le sommeil de l'un des parents ou du bébé, cela peut être un signe que le moment est venu de faire la transition.

  3. Indépendance croissante : Si votre bébé semble de plus en plus indépendant et capable de se réconforter seul, il pourrait être prêt à dormir dans un lit séparé.

  4. Inconfort des parents : Si les parents commencent à se sentir à l'étroit ou à manquer d'intimité, cela peut également être un indicateur que le cododo a rempli son rôle et qu'il est temps de passer à la prochaine étape.

Quelles sont les limites et les inconvénients du lit cododo ?

Impact sur l'autonomie de l'enfant


Le cododo, bien qu'il offre de nombreux avantages, peut aussi avoir des répercussions sur l'autonomie de l'enfant. Un enfant qui a toujours dormi près de ses parents peut avoir plus de difficulté à s'endormir seul plus tard.


Il peut développer une forte dépendance à la présence de ses parents pour se sentir en sécurité et apaisé, ce qui peut compliquer la transition vers un lit séparé et éventuellement vers sa propre chambre.

Conséquences sur le sommeil des parents et de l'enfant


Le cododo peut également avoir des conséquences sur la qualité du sommeil, tant pour les parents que pour l'enfant :


  1. Sommeil fragmenté des parents : Les parents peuvent se réveiller plus fréquemment en raison des mouvements et des bruits du bébé. Cela peut entraîner une fatigue accrue et affecter la santé mentale et physique des parents.

  2. Sommeil perturbé du bébé : Un bébé qui dort dans le même lit que ses parents peut être dérangé par leurs mouvements ou bruits nocturnes, ce qui peut entraîner des réveils plus fréquents et un sommeil moins réparateur.

  3. Réduction de l'intimité conjugale : La présence constante du bébé dans le lit parental peut réduire l'intimité et affecter la vie de couple. Les parents peuvent ressentir un manque d'espace personnel, ce qui peut créer des tensions au sein du couple.

  4. Dépendance accrue : Le cododo prolongé peut rendre plus difficile l'apprentissage de l'endormissement autonome chez l'enfant, ce qui peut compliquer les routines de sommeil à mesure qu'il grandit.


En pesant les avantages et les inconvénients du cododo, chaque famille peut décider du moment qui lui semble le plus approprié pour commencer la transition vers un sommeil indépendant. L'objectif est de trouver un équilibre qui soutient le bien-être de toute la famille, en tenant compte des besoins individuels de chaque membre.

Comment réussir la transition vers un lit enfant ?

La transition en douceur


Réussir la transition du cododo vers un lit enfant nécessite une approche progressive et douce. Une transition brusque peut perturber le sommeil de l'enfant et créer de l'anxiété. Voici quelques étapes pour une transition en douceur :


  1. Fermer le berceau cododo : Si vous utilisez un berceau cododo accolé au lit parental, commencez par fermer le côté ouvert pour créer une séparation distincte. Cela aide votre bébé à s'habituer à dormir dans un espace autonome tout en restant proche de vous.

  2. Déplacer le berceau dans la chambre : Une fois que votre bébé s'habitue à cette première séparation, déplacez le berceau plus loin dans la chambre parentale. Cette étape progressive permet au bébé de s'adapter à la distance tout en ayant la sécurité visuelle de la présence de ses parents.

  3. Introduire le lit enfant pour les siestes : Commencez à faire dormir votre bébé dans son lit enfant pendant les siestes diurnes. Les siestes sont généralement plus courtes et moins angoissantes que le sommeil nocturne, ce qui facilite l'adaptation.

  4. Passer aux siestes dans la chambre de l'enfant : Une fois que votre bébé est à l'aise avec les siestes dans son lit, commencez à le faire dormir dans sa propre chambre pendant la journée. Cela aide à établir un nouvel environnement de sommeil de manière progressive.

  5. Nuit complète dans le lit enfant : Lorsque votre bébé est à l'aise avec les siestes dans sa chambre, commencez à le faire dormir toute la nuit dans son lit enfant. Soyez prêt à offrir du réconfort et de l'assurance pendant cette phase de transition.

Conseils pratiques pour une transition réussie


  1. Routine de coucher apaisante : Établissez une routine de coucher apaisante et cohérente, incluant des activités telles qu'un bain, la lecture d'une histoire ou une chanson douce. Cette routine aide votre bébé à se détendre et à associer ces activités à l'heure du coucher.

  2. Objets familiers : Placez des objets familiers, comme un doudou ou une couverture préférée, dans le lit de votre bébé pour le rassurer. Ces objets créent un sentiment de sécurité dans le nouvel environnement de sommeil.

  3. Présence réconfortante : Passez du temps avec votre bébé dans sa chambre avant de le coucher. Jouez avec lui, lisez des livres ou chantez des chansons. Votre présence aide à renforcer le sentiment de sécurité dans cet espace.

  4. Réponse rapide aux besoins : Soyez attentif aux besoins de votre bébé pendant la transition. Répondez rapidement à ses pleurs et offrez-lui du réconfort si nécessaire. Cela renforce sa confiance et son sentiment de sécurité dans son nouveau lit.

  5. Patience et persévérance : La transition peut prendre du temps et chaque enfant réagit différemment. Soyez patient et persévérant, en adaptant votre approche en fonction des réactions de votre bébé. Il est important de rester cohérent et de ne pas revenir en arrière une fois que la transition a commencé.

Le rôle des parents dans cette transition


Le rôle des parents est crucial pour réussir la transition du cododo vers un lit enfant. Voici comment vous pouvez soutenir votre bébé pendant cette période :


  1. Communication entre les parents : Discutez avec votre partenaire des étapes de la transition et assurez-vous d'être sur la même longueur d'onde. Une approche cohérente et un soutien mutuel sont essentiels pour que la transition se passe bien.

  2. Réconfort et assurance : Montrez à votre bébé que vous êtes là pour lui. Offrez-lui des câlins et des paroles rassurantes pour l'aider à se sentir en sécurité dans son nouveau lit.

  3. Gestion des émotions : La transition peut être émotionnellement difficile pour les parents. Il est normal de ressentir de l'anxiété ou de la tristesse à l'idée de ne plus dormir à côté de votre bébé. Parlez de vos sentiments et trouvez des moyens de vous soutenir mutuellement.

  4. Encouragement et positivité : Célébrez les petites réussites et encouragez votre bébé à chaque étape de la transition. Une attitude positive et encourageante aide à renforcer la confiance de votre enfant.

  5. Flexibilité et adaptation : Soyez prêt à ajuster votre approche en fonction des besoins de votre bébé. Chaque enfant est unique, et ce qui fonctionne pour l'un peut ne pas fonctionner pour l'autre. Adaptez vos méthodes pour assurer une transition en douceur et réussie.


En suivant ces conseils et en jouant un rôle actif et réconfortant, les parents peuvent aider leur bébé à s'adapter à son nouveau lit et à établir des habitudes de sommeil saines et autonomes.

Quel type de lit choisir pour la transition ?

Zoom sur le lit Montessori


Le lit Montessori est une option populaire pour les parents qui souhaitent encourager l'autonomie et la sécurité de leur enfant dès le plus jeune âge. Inspiré par les principes de Maria Montessori, ce lit est conçu pour être bas au sol, permettant à l'enfant de monter et descendre facilement sans aide. Voici quelques avantages du lit Montessori :


  1. Sécurité : En étant près du sol, le risque de chute est minimisé, ce qui est rassurant pour les parents.

  2. Autonomie : Ce type de lit permet à l'enfant de développer son indépendance en entrant et sortant du lit à sa guise, favorisant ainsi un sentiment de responsabilité et de contrôle sur son environnement.

  3. Confort et accessibilité : L'enfant peut accéder à son lit facilement, ce qui encourage des habitudes de sommeil positives et un sentiment de confort.

  4. Design épuré : Les lits Montessori sont souvent conçus avec des matériaux naturels et un style minimaliste, créant un environnement calme et apaisant pour l'enfant.


Le lit Montessori peut être une excellente option pour les parents souhaitant une transition douce et encourageant l'indépendance de leur enfant.

Pour en savoir plus : 


Qu'est ce qu'un lit Montessori ?

Le sommeil et la pédagogie Montessori 

Autres options de lits pour enfants

Outre le lit Montessori, il existe plusieurs autres types de lits adaptés à la transition après le cododo :

  1. Le lit à barreaux : Traditionnel et sécurisé, le lit à barreaux offre une structure solide qui protège l'enfant tout en lui donnant une certaine indépendance. Certains modèles sont ajustables en hauteur et peuvent être transformés en lit pour enfant plus grand, prolongeant ainsi leur utilisation.

  2. Le lit évolutif : Conçu pour grandir avec l'enfant, le lit évolutif peut être ajusté en taille à mesure que l'enfant grandit. C'est une option économique et pratique qui évite d'avoir à changer de lit fréquemment.

  3. Le lit cabane : Très populaire auprès des jeunes enfants, le lit cabane combine une structure de lit avec un espace de jeu. Il stimule l'imagination tout en offrant un espace de sommeil confortable et sûr.

  4. Le lit superposé : Idéal pour les familles avec plusieurs enfants, le lit superposé maximise l'espace disponible dans la chambre. Certains modèles sont dotés de barrières de sécurité et peuvent être configurés en lits individuels.

  5. Le lit futon : Simple et pratique, le lit futon peut être une option flexible pour les enfants. Il est facile à déplacer et à ranger, ce qui peut être utile pendant la transition et pour les petits espaces.


Chaque type de lit a ses propres avantages, et le choix dépendra des besoins spécifiques de l'enfant et des préférences des parents. L'important est de choisir un lit qui offre sécurité, confort et facilité d'utilisation pour une transition réussie.

Témoignages et expériences de parents

Histoires de succès


De nombreux parents ont partagé leurs expériences positives avec la transition du cododo vers un lit enfant. Voici quelques témoignages inspirants :

  1. Émilie, maman de Lucas (2 ans) : 'Nous avons utilisé un lit cododo pour Lucas jusqu'à ses 5 mois. La transition vers un lit Montessori s'est faite en douceur. Lucas adore son lit bas, et il a rapidement appris à entrer et sortir du lit seul. Maintenant, il dort toute la nuit sans problème.'

  2. Julien et Sarah, parents de Léa (18 mois) : 'Nous étions inquiets de la transition, mais nous avons suivi les conseils pour une approche progressive. Léa a d'abord fait ses siestes dans son nouveau lit à barreaux, puis nous l'avons progressivement déplacée pour les nuits. Elle a pris un peu de temps pour s'adapter, mais avec de la patience et beaucoup de câlins, elle dort maintenant très bien dans sa propre chambre.'

Défis rencontrés et solutions trouvées


La transition peut parfois présenter des défis, mais avec les bonnes stratégies, ils peuvent être surmontés. Voici quelques expériences et solutions partagées par des parents :


  1. Marie, maman de Paul (1 an) : 'Paul avait du mal à dormir seul après le cododo. Nous avons utilisé des objets familiers comme son doudou et une couverture qui sentait comme moi. Cela l'a aidé à se sentir en sécurité. Nous avons aussi passé du temps à jouer dans sa chambre pendant la journée pour qu'il associe cet espace à des moments positifs.'

  2. Thomas et Aline, parents de Chloé (20 mois) : 'Chloé refusait de dormir dans son lit évolutif. Nous avons commencé par passer du temps avec elle dans sa chambre avant le coucher, en lisant des histoires et en chantant des chansons. Nous avons aussi mis en place une routine de coucher très stricte et rassurante. Après quelques semaines, elle a commencé à accepter son nouveau lit.'


Ces témoignages montrent que chaque enfant est unique et que la patience, l'amour et la persévérance sont essentiels pour réussir la transition du cododo vers un lit enfant.

FAQ

Comment gérer les réveils nocturnes après la transition ?


Les réveils nocturnes sont courants chez les enfants, surtout après une transition majeure comme celle du cododo à un lit séparé. Voici quelques stratégies pour les gérer :


  1. Rassurer et réconforter : Lorsque votre enfant se réveille la nuit, rassurez-le avec des paroles douces et réconfortantes. Offrez-lui un câlin ou tenez sa main pour qu'il se sente en sécurité.

  2. Établir une routine nocturne : Maintenez une routine de coucher cohérente et apaisante. Cela peut inclure un bain chaud, la lecture d'une histoire ou une chanson douce. Une routine prévisible aide l'enfant à comprendre que c'est l'heure de dormir.

  3. Utiliser des objets familiers : Assurez-vous que votre enfant ait son doudou, sa couverture préférée ou un autre objet de confort dans son lit. Ces objets peuvent offrir un sentiment de sécurité et aider à apaiser l'enfant.

  4. Limiter les stimuli : Gardez la chambre sombre et calme pendant la nuit. Utilisez une veilleuse douce si nécessaire, mais évitez les lumières vives et les bruits forts qui pourraient perturber le sommeil de l'enfant.

  5. Soyez patient et cohérent : La transition peut prendre du temps, et chaque enfant est différent. Soyez patient et continuez à offrir du réconfort de manière cohérente. Avec le temps, les réveils nocturnes devraient diminuer.

Combien de temps dure la transition typiquement ?


La durée de la transition du cododo à un lit séparé varie d'un enfant à l'autre. En général, cette transition peut prendre de quelques semaines à quelques mois. Voici quelques facteurs qui peuvent influencer la durée :

  1. L'âge de l'enfant : Les plus jeunes bébés peuvent s'adapter plus rapidement à un nouveau lit, tandis que les enfants plus âgés qui ont passé plus de temps en cododo peuvent nécessiter plus de temps pour s'habituer à dormir seuls.

  2. La personnalité de l'enfant : Certains enfants sont naturellement plus indépendants et s'adaptent plus facilement aux changements, tandis que d'autres peuvent avoir besoin de plus de soutien et de réconfort.

  3. La cohérence des parents : Une approche cohérente et patiente de la part des parents peut faciliter une transition plus rapide et plus douce.

  4. L'environnement de sommeil : Créer un environnement de sommeil apaisant et sûr pour l'enfant peut aider à accélérer la transition.


Il est important de se rappeler que chaque enfant est unique, et il n'y a pas de durée fixe pour cette transition. L'essentiel est de suivre le rythme de votre enfant et de lui offrir le soutien nécessaire tout au long du processus.